Les bienfaits de la méditation

Voici un documentaire Arte qui aborde les découvertes scientifiques relatives à la pratique de la méditation.

Ce film de Benoît Laborde montre les bienfaits de la méditation de pleine conscience sur les plans du stress, de la douleur, des situations à forte valeur émotionnelle et de nombreuses pathologies. Des études évoquent aussi un lien entre la pratique de la méditation et des modifications chromosomiques.

Bien qu’une pratique méditative puisse s’inscrire dans un cadre beaucoup plus large que la recherche de relaxation et de bienfaits physiques, cette prise de conscience scientifique et médicale est essentielle pour sa vulgarisation en milieux thérapeutiques et professionnels.

En milieu médical et plus particulièrement dans le domaine de la psychologie, le mot même méditation est encore souvent connoté comme une pratique New Age. La plupart du temps, il n’est absolument pas sérieux de dire que l’on est psychologue et méditant. Récemment, un docteur en psychologie m’a même dit qu’il ne voyait absolument pas le rapport entre les deux pratiques, tout au plus cela permet de se relaxer et de contenir ses frustrations.

Une approche pour faire entrer ces pratiques dans un quotidien médical se fait par le biais de l’expérimentation, sésame incontournable. La psychologie clinique n’y échappe pas. Il y a quelques mois, un infirmier m’a demandé s’il existait des études avec groupes témoins et statistiques sur l’efficacité d’une psychothérapie. Ce qui peut prêter à sourire, mais l’étude et l’investigation et la preuve scientifique, si tant est que cela soit possible, est la manière d’aborder la médecine. Et, comme le disait un de mes enseignants au sujet de la psychologie clinique, c’est peut-être “le pied de la porte” nécessaire pour faire entrer une part de psychisme dans les lieux dédiés au corporel.

En le faisant, comme le film le montre par défaut, on oblitère totalement et fondamentalement ce qu’est une pratique de méditation dans un éveil de conscience personnelle. Pour des pratiquants réguliers et connaisseurs, il peut paraitre évident que la méditation, et d’une manière générale, le psychisme, façonne complètement notre vie. De ce fait l’utilisation de médicament devient a priori superflue ou  du moins secondaire. Prescrire 8 semaines de méditation pour un soin, comme il est dit dans le film, peut paraître absurde pour des pratiquants réguliers. En revanche, à mon avis, cela peut ainsi être une porte d’entrée et de découverte pour certains patients et médecins.

C’est pourquoi, toute vulgarisation me semble intéressante, même si, pour l’instant, cela se fait sous forme de prescriptions médicales, et même si les chercheurs n’en sont qu’aux balbutiements de la compréhension des mécanismes psychosomatiques sous-jacents. Mais tout ceci est plutôt encourageant, car peu à peu, une place plus grande est accordées aux dimensions psychiques dans les soins.

Liens
Les étonnantes vertus de la méditation, de Benoît Laborde, 2017, MFP-Arte.
Crédits
Merci à Didier @ Diaspora* pour ses commentaires constructifs.
Photo : maxlkt @ pixabay.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire